+33 1 44 20 40 00

La médiation

La médiation, est « un processus structuré » au terme duquel ce sont les Parties, qui décident du contenu leur accord, par opposition aux procédures judiciaires aux termes desquelles c’est le Juge, soit un tiers, qui décide pour les Parties.

La médiation se distingue quant à sa nature  ; la médiation peut être :

  • Une médiation conventionnelle : en général, celle-ci intervient soit avant le conflit, soit au moment où le conflit survient.
  • Une médiation judiciaire  : elle peut intervenir à n’importe quel stade du procès, soit à l’initiative des parties, soit à l’initiative du Juge.

La médiation se distingue quant à son domaine ; elle peut être de nature familiale, sociale, ou d’entreprise (inter-entreprise, ou intra-entreprise).

La médiation ne pourra opérer que grâce à l’aide d’un tiers le médiateur, qui aura permis :

  • Aux parties de rétablir une relation entre elles, et une confiance entre elles,
  • De comprendre l’origine de leurs différends, et d’y trouver une issue.

Le médiateur devra faire en sorte que les parties imaginent des solutions possibles pour répondre aux besoins, aux intérêts, et aux préoccupations de chacune des parties.

Le processus de médiation repose :

Pour tous

Sur la règle du secret et de la confidentialité totale qui doit être respectée : en d’autres termes, rien ne pourra être dit en dehors, et aucun document sortir du rendez-vous de médiation sans l’accord de l’autre partie.

Pour le médiateur

Sur La règle de Neutralité du médiateur : le médiateur spécifie qu’il ne prendra jamais parti pour l’une ou pour l’autre partie.

Pour les parties

Sur La règle de courtoisie qui prévaut pour tous les échanges entre les parties, et ce même si sur le fond elles sont encore en désaccord, et ce afin de pouvoir entretenir des relations fondées sur le Respect de l’Autre.
Sur la règle de l’écoute de l’Autre sans l’interrompre.

L’accord trouvé pourra rester, si les parties le souhaitent confidentiel. Les parties, pourront là encore si elles le veulent, en solliciter l’homologation. Cet accord vaut transaction au sens des articles 2044 à 2052 du Code Civil.

Le recours à la médiation a de multiples avantages :

  • Un gain de temps par rapport à la résolution d’un conflit par la voie judiciaire.
  • Un gain en terme de coût ; le coût d’une médiation pour les parties est en général inférieur à celui d’une procédure judiciaire,
  • Elle permet le rétablissement du dialogue entre les parties,
  • Elle permet la reconstruction de la relation entre les parties,
  • Elle permet aux parties de clarifier leurs besoins, et d’avoir une démarche constructive pour la résolution du conflit.
  • Ce sont les parties qui ont trouvé et choisi la solution pour mettre un terme à leur différend, et ont convenu du contenu de leur accord final,
  • Le rétablissement de la relation dans le respect de l’autre aura permis de « redorer l’image » de l’autre partie, et d’être perçu positivement par son entourage, soit par ses amis, sa famille, ou dans l’entreprise par ses collègues de travail, sa hiérarchie, voire par ses prestataires si le litige portait avec un fournisseur.

La médiation aide à faire bouger positivement les médiés (les parties à la médiation)

  • Qui acceptent de se remettre en cause,
  • De rentrer dans l’écoute et le respect de l’autre,
  • Et permet à chacun de sortir « grandi » de ce conflit.